Comité Technique du 7 février : Acte 1

Le comité technique est une réunion qui permet de mettre – et soumettre – des sujets à l’information – ou au vote, d’une assemblée constituée : d’élus de l’exécutif, élus des syndicats et cadres de l’administration.

Jusqu’ici et sauf cas exceptionnel, les séances étaient dissociées : Ville de Nice d’un côté et Métropole Nice Côte d’Azur de l’autre.

Il en était de même pour les Comités d’Hygiène Sécurité et Conditions de Travail, sauf que la nouvelle “mode” ou pour être moins acerbe, ” le nouveau mode”, est d’unifier les deux.

L’idée aurait été brillante s’il s’était agit d’y traiter des dossiers communs.

Ce n’est pas le cas et nous ferons avec car seul l’intérêt général commun compte. Et puis que nous dirait-on pour nous l’infliger quand même ? “Question de temps” et fin de non recevoir comme cela arrive parfois en guise de “débat”.

Le temps, AH LE TEMPS ! Cet outil précieux que l’on transforme en BOMBE pour le faire exploser à la moindre occasion: dépassez -le, donnez du temps, participez, investissez-vous !

Ce temps dont il va très vite être question de vous parler car se trame, en ce moment même, la mise au cordeau des 1 607h00, “alias le temps de travail annuel d’un agent…blabla” et qui fait perdre à l’exécutif l’opportunité d’offrir une journée comme “Fête des Mères” en autre mais revenons au CT unique.

A l’ordre du jour du 07 février donc : la mise au voix de 3 PV chacun “Ville de Nice et MNCA”.

Leur contenu ne peut pas vous être communiqué en l’état, mais des résumés seront faits.

Pour vous mettre en haleine, je dirais que dans l’un deux, la neutralité que l’on pourrait espérer d’un exécutif ambitieux d’équité est salement amochée.

Plus qu’un plébiscite envers un syndicat dont il ne convient pas de dire l’identité car lui n’y est pour rien s’il est courtisé, c’est une vibrante déclaration louant la légende urbaine sur la taille susceptible de faire rêver. Que dire alors sur la morale d’un tel acte ?!

A quelques mois des élections professionnelles, ce genre de propos laisse peu de part aux doutes concernant le soutien sous-jacent qui peut faire basculer des années de travail en un battement de cils.

Dans ce prochain CT unique donc, il sera question du RIFSSEP des auxiliaires de puériculture, du règlement intérieur de la Maison de l’Etudiant, Principe de concessions de plages à St Laurent du Var et Villefranche.

Et en dossier commun, la convention de clôture du CESAN pour finaliser les actions engagées en 2022, la création du guichet social unique.

Défendre les acquis n’est pas, de notre point de vue, une hostilité infondée. Et pour vous ?!

Élise

Élise FERRARI

Éduquée à participer à la vie locale, c'est dès l'enfance qu'elle porte les couleurs la Ville au Nice Basket Club et ski, natation et voile au GSEM. Adolescente bénévole dans au sein de centres de loisirs puis emploi jeune au sein la vie associative aux Moulins, c'est naturellement qu'en 1995, elle intègre l'administration pour un parcours atypique. Mère de 3 enfants, elle continue à s'impliquer de manière citoyenne en tant que secrétaire de Conseil de Quartier à Pasteur - puis le sport à nouveau où elle encadre les randonnées Nice By Night avec Nice Roller Attitude. Élue d'opposition en 2014 à TENDE, elle part y vivre et y assume un second mandat. C'est à la coordination des CHSCT que Force Ouvrière lui a offert d'exercer une activité professionnelle variée et motivante où elle s'épanouit.