Observer

La vie par nature bouge les lignes.

Avant, être fonctionnaire, c’était entrer dans une tradition faite de règles précises qui bougeaient fort peu.

Depuis quelques années, les traditions ont volé en éclats, l’ancien monde côtoie le nouveau monde, comme il est coutume de l’entendre. Qu’en est-il?

Il y a trente ans, les fonctionnaires ne devaient pas être vus dans les couloirs sans un dossier à la main, ils ne pouvaient pas aller prendre leur pause tant que leurs collègues n’étaient pas revenus.

Il n’est pas rare aujourd’hui de voir des services où tous se tutoient s’appellent par leurs prénoms. Nous sommes au plus haut niveau de “l’interdit d’interdire” du “Pas de vagues” du “Bien-être au travail”

Sommes-nous plus heureux? certainement pas.

Les rôles ont changé, le temps aussi n’est plus le même, combien d’entre nous n’ont plus terminé leur journée de travail à 17h00, combien même travaillent le week-end?

Le télétravail? Qui aurait prédit que nous aurions droit d’y avoir recours, que ce serait plébiscité?

OBSERVER est essentiel, analyser pour tenter de dialoguer.

Soyons clairs, aujourd’hui l’exécutif est saturé, il ne veut plus écouter, il n’entend plus, et là, OBSERVER encore, devient vital.

Comment la Ville de Nice et la Métropole Nice Côte d’Azur se placent-elles sur le baromètre national des collectivités territoriales ?

Faisons le lien à travers La tribune FO

Bonne lecture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.