Catégories
Contact Visiteur

Allô

Édito du moment

Avez-vous entendu parler de cycles, qui sans fin se répètent ?

Le monde du travail et les syndicats en sont un parmi d’autres.

Depuis longtemps on entend les mêmes choses et cela vient de tous côtés.

Les gens disent que les syndicats ne servent à rien, qu’ils n’agissent que pour eux.

C’est drôle quand on y pense, eux, représentent le monde du travail.

S’ils ne servent à rien, peut-être le monde qu’ils défendent n’entre pas en écho, en communication avec ceux qui le représentent.

Heureusement, la totalité du monde du travail n’a pas cette vision qui nous classe au rang de mercantile, autocentré. Il arrive aussi que certains critiques soient les plus exigeants pour leur propre compte.

Il se peut et c’est compréhensible, que de plus en plus de gens ne se reconnaissent pas dans ce genre d’entité, car le travail n’est souvent qu’une obligation.

On se reconnaît plus volontiers et on s’associe plus facilement à une thématique qui rend heureux, le sport, le théâtre, le chant, le champ des possibles est immense, le travail en fait rarement partie.

Heureusement, des femmes et des hommes savent encore que tous les efforts ne sont pas récompensés et qu’il ne suffit pas de bien faire les choses pour que ça marche, mieux encore, des personnes savent aujourd’hui que l’échec fait partie intégrante du processus de réussite. C’est en essayant sans relâche qu’on aboutit.

La thématique du travail n’est pas la plus sexy sur terre, elle est à nos yeux noble et respectable, car le travail est pour les personnes le plus courageuses, les plus honnêtes, le seul moyen d’assurer sa vie, et trop souvent hélas sa survie. Alors oui, nous aimons être engagés pour représenter cela.

Bien sûr on n’est pas obligé d’espérer que le plus grand nombre comprenne et pourtant, les syndicalistes, les vrais espèrent souvent car ils ont foi en leurs contemporains.

Sinon, pourquoi les gens que vous évitez, que vous ignorez, qui vous dérangent ou vous gênent s’occuperaient-ils gratuitement de vous ?

Pourquoi ces syndicats qui vous dérangent si souvent continuent t’-ils sans relâche à vous représenter ?

Pensez-y.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *